À propos de nous

Timothy Kesicki, S.J.

President

Timothy Kesicki, S.J.

President

Le père Timothy Kesicki S.J. est le président de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis. La Conférence jésuite, dont le siège social se trouve à Washington D.C., fait la promotion des objectifs communs et supervise les projets internationaux de la Compagnie de Jésus aux États-Unis et au Canada. En tant que président de la conférence, le père Kesicki travaille avec les provinciaux jésuites des États-Unis et du Canada pour mettre en œuvre des programmes internationaux, représenter la Conférence à l'échelle internationale et servir de supérieur religieux de la Boston College School of Theology and Ministry et de la Jesuit School of Theology de l'Université Santa Clara à Berkeley en Californie. Il siège aux conseils d'administration du Service jésuites des réfugiés/ États-Unis et de America Magazine.

Avant d’être à la tête de la Conférence jésuite, le père Kesicki servi de 2008 à 2014 en tant que Provincial de la province de Chicago-Detroit de la province de Chicago-Detroit de la Compagnie de Jésus.

Contribuant fréquemment à CNN et à MSNBC, le père Kesicki est originaire d'Erie, en Pennsylvanie, où il a fréquenté des écoles catholiques locales avant d'obtenir un baccalauréat en sciences politiques de l'Université John Carroll en Ohio.

Le père Kesicki a rejoint la Compagnie de Jésus au noviciat jésuite de Loyola House à Berkley au Michigan en 1984. Sa formation de jésuite a compris des études de philosophie à l'Université Loyola de Chicago, des études de théologie à la Jesuit School of Theology et des études en administration de l'éducation au Teachers College de l’université Columbia à New York.

De 1988 à 1991, le père Kesicki a travaillé à l'école secondaire et académie jésuite de l'Université de Détroit où il a enseigné la théologie, il a dirigé le programme de service et a servi dans l'équipe pastorale. Suite à son ordination en 1994, le père Kesicki a travaillé pendant un an au Service jésuite des réfugiés à Adjumani en Ouganda, puis il a enseigné la théologie à l’école secondaire Loyola High School de Détroit. De 2000 à 2008, il a servi en tant que président de l’école secondaire Saint-Ignatius High School à Cleveland.

Sean Michaelson, S.J.

Secrétaire exécutif/socius

Sean Michaelson, S.J.

Secrétaire exécutif/socius

Le père Sean Michaelson S.J. est le secrétaire exécutif/socius de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis.

Le père Michaelson a d’abord été en contact avec des jésuites lorsqu’il était étudiant à l’école secondaire Brophy College Preparatory à Phoenix. À l’université Georgetown, il a obtenu un baccalauréat en langue anglaise et a poursuivi ses études au Boston College où il a obtenu un diplôme de maîtrise.

Le père Michaelson a rejoint la Compagnie de Jésus en tant que novice en 1996, obtenant plus tard un diplôme de maîtrise en philosophie de l’université Fordham de New York et un doctorat sur la satire irlandaise et britannique du XVIIIe siècle de l’université Arizona State. Ses études en théologie comprennent une maîtrise en divinité, une licence en théologie sacrée et une maîtrise en théologie, toutes complétées au Regis College de l’université de Toronto.

Ordonné en 2006, le père Michaelson a enseigné au Colegio del Sagrado Corazon à Montevideo en Uruguay avant de rejoindre le département d’anglais de l’Université de San Francisco en tant que professeur adjoint. En plus d’être directeur du département d’anglais, le père Michaelson était également le directeur de l’institut St. Ignatius Institute, excellent programme d’apprentissage en résidence.

Avant d’occuper son rôle actuel à la Conférence jésuite, le père Michaelson a servi pendant trois ans comme directeur de la formation pour les jésuites des provinces de Californie et de l’Oregon, responsable de la formation des hommes des provinces se préparant à être frères et prêtres jésuites.

Ted Penton, S.J.

Secrétaire du Bureau de la justice et de l’écologie

Ted Penton, S.J.

Secrétaire du Bureau de la justice et de l’écologie

Ted Penton S.J. est le secrétaire du Bureau de la justice et de l’écologie de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis.

Né et élevé à Ottawa au Canada, Penton a obtenu un baccalauréat de l’Université d’Ottawa et une maîtrise en philosophie de Penn State. Désirant sortir des cours magistraux et travailler plus directement avec les gens en marge de la société, il a rencontré pour la première fois les jésuites par l’intermédiaire du Corps des Volontaires Jésuites (JVC).

Par l’entremise de JVC, Penton s’est porté volontaire pour le Farmworker Unit de Legal Aid de la Caroline du Nord en 2000 et 2001, faisant de la de sensibilisation auprès des travailleurs migrants dans l’ensemble de l’état pour les éduquer sur leurs droits. Inspiré par ce travail d’étudier le droit, il a ensuite complété un J.D. à la faculté de droit de Harvard.

Après une brève carrière à la division des droits de l’homme du ministère de la Justice à Ottawa, Penton a rejoint la Compagnie de Jésus au Canada en 2009. Après avoir terminé ses deux premières années d'études en théologie, il a travaillé pendant trois ans pour le Ignatian Spirituality Project, un réseau de bénévoles qui offrent des retraites à travers les États-Unis et le Canada pour les hommes et les femmes sans-abri et en rétablissement d'une dépendance. Penton a récemment terminé ses études de théologie (M.Div., S.T.B., S.T.M.) au Regis College de Toronto et a été ordonné diacre en mai 2018.

Paul Holland, S.J.

Secrétaire pour la formation et la vie jésuite

Paul Holland, S.J.

Secrétaire pour la formation et la vie jésuite

Le père Paul Holland S.J. est délégué pour la formation et la vie jésuite de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis. Responsable de la coordination des politiques et des questions liées à la vie personnelle et communautaire des jésuites, le père Holland supervise les efforts dans des domaines tels que la formation, les soins de santé, l'éthique dans le ministère et la promotion des vocations.

Avant de rejoindre la Conférence jésuite, le père Holland a servi pendant six ans au Connecticut comme recteur de la communauté jésuite de l'Université Fairfield. De 2005 à 2010, il a été recteur de la communauté jésuite du Campion Renewal Center de Weston au Massachusetts. Auparavant, il avait servi en tant que pasteur dans la paroisse St-Thomas-d’Aquin à Storrs au Connecticut et comme aumônier associé et professeur en études religieuses à l'Université Fairfield.

Il a obtenu une maîtrise en ecclésiologie de l'université Notre Dame, une maîtrise en philosophie du Boston College, une maîtrise en théologie de la Jesuit School of Theology de Berkeley en Californie et un baccalauréat de l'université Harvard. En tant que jeune jésuite, le père Holland a enseigné l'anglais, l'histoire africaine et l'éducation civique zambienne au Canisius College en Zambie. Il a été consultant au comité d’évêques des États-Unis sur les vocations (U.S. Bishops’ Committee on Vocations) et a publié des articles sur la théologie, la spiritualité, les vocations et la prière.

Caitlin-Marie Ward

Conseillère séniore sur la migration

Caitlin-Marie Ward

Conseillère séniore sur la migration

En tant que conseillère principale en migration au Bureau de la justice et de l’écologie, Caitlin-Marie développe et coordonne les efforts de plaidoyer pour protéger les droits des immigrants, promouvoir une réforme globale de l’immigration humaine et répondre aux préoccupations relatives aux droits de l’homme, en particulier en Amérique latine.

Née à l’hôpital Georgetown de Washington D.C., Caitlin-Marie est plongée dans la tradition jésuite depuis sa naissance. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise de l’université de Georgetown en anglais et en études latino-américaines, respectivement. Après avoir terminé ses études de premier cycle, Caitlin-Marie a travaillé au Georgia Legal Services via l’intermédiaire du Corps des volontaires jésuites. C’est là où elle a d’abord été introduite aux questions de migration, servant en tant que parajuriste dans des cas impliquant des travailleurs agricoles aux États-Unis ayant des visas de travail temporaire. Tout en poursuivant sa maîtrise, Caitlin-Marie a également effectué un stage au Bureau de la justice et de l'écologie, où elle a soutenu des efforts de plaidoyer sur des enjeux clés liés aux droits de l'homme en Amérique centrale et aux politiques d’immigration des États-Unis.

Caitlin-Marie est heureuse d’être de retour avec la Conférence jésuite et se réjouit à l’idée de continuer à travailler pour un monde plus juste pour tous.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer