À propos de nous

French Glossary

Tous | A C D É F I J K L M N O P R S T V X
Il y a 4 noms dans ce répertoire commençant par la lettre I.
Ignace de Loyola (1491-1556)
Benjamin d’une noble famille basque farouchement fidèle à la couronne espagnole (Ferdinand et Isabella), il a été nommé Inigo du nom d’un saint local. Élevé pour être un courtisan, il tentait vaillamment de défendre la ville forteresse de Pampelune en 1521 lorsqu’un boulet de canon français lui brisa la jambe. Au cours d’une longue convalescence, il s’est retrouvé éloigné des romans de chevalerie qui avaient rempli son imagination depuis son plus jeune âge pour se diriger vers une lecture plus spirituelle – une vie illustrée du Christ et un recueil de vie de saints.

Après son rétablissement, il partit pour la Terre sainte afin de réaliser un rêve de “convertir les infidèles”. En chemin, il s’arrêta dans la petite ville de Manrèse* et y demeura près d’un an, année au cours de laquelle il connut à la fois le profond désespoir et de grands moments d’illumination.

Ordonné de quitter la Palestine après y être resté un peu plus d’un mois, Ignace a décidé qu’il avait besoin d’une éducation pour pouvoir “aider les âmes”. À Barcelone, il est allé à l’école avec des garçons d’un quart de son âge pour apprendre les rudiments de la grammaire latine, puis il a déménagé dans plusieurs autres villes universitaires espagnoles. À chaque endroit, il a été emprisonné et interrogé par l’Inquisition car il ne cessait de parler aux gens de choses “spirituelles”, n’ayant ni diplôme de théologie ni ordination sacerdotale. Enfin, tournant le dos à sa patrie, il est allé à la première université de l’époque, l’Université de Paris, où il a recommencé ses études et diligemment, après cinq ans, où il est reçu maître ès art. C’est ici à Paris qu’il a changé son nom basque pour son nom en latin, Ignatius, et son équivalent espagnol, Ignacio.

Au cours de ses études à l’Université, il avait logé avec un compatriote basque nommé François Xavier* et un Savoyard nommé Pierre Favre, avec lesquels il était devenu bons amis. Après avoir obtenu leur diplôme, les trois décidèrent, ensemble avec d’autres diplômés de Paris, d’entreprendre un processus de discernement communautaire et de se lier dans une communauté apostolique* qui devint la Compagnie de Jésus*. Élu à l’unanimité supérieur par ses compagnons, Ignace passa les 16 dernières années de sa vie à Rome à diriger l’ordre naissant, tandis que les autres parcouraient l’Europe entière, l’Extrême-Orient et finalement le Nouveau Monde. Et partout où ils allaient, ils fondaient des écoles pour aider les gens à “trouver Dieu en toutes choses*”.

Ignacien
Adjectif, du nom Ignace de Loyola*. Souvent utilisé maintenant relativement aux jésuites* indiquant des aspects de la spiritualité* qui dérivent d’Ignace le laïc* plutôt que du dernier Ignace et de son ordre religieux*, la Compagnie de Jésus*, le premier étant plus approprié et adaptable aux laïcs aujourd’hui.

IHS
Les trois premières lettres, en grec, du nom Jésus. Ces lettres apparaissent comme symbole sur le sceau officiel de la Compagnie de Jésus ou de l’Ordre des jésuites.

Inculturation
Les trois premières lettres, en grec, du nom Jésus. Ces lettres apparaissent comme symbole sur le sceau officiel de la Compagnie de Jésus ou de l’Ordre des jésuites.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer