Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

2022 Ordinations

David A. Kiblinger, SJ

Né à: Cape Girardeau, Missouri
Province: Centre et Sud des États-Unis

Faits saillants de sa formation jésuite

  1. Il a reçu de son père diacre la dalmatique lors de son ordination diaconale.
  2. Il a fait une retraite de huit jours à Jérusalem.
  3. Il a fait partie de l’équipe pastorale de la paroisse St. Francis Xavier College à St. Louis.

Après son ordination
Il fera une année de pastorale à la paroisse St. Martin de Porres de Belize City, Bélize.

Études
Baccalauréat en physique et mathématiques, Truman State University; maîtrise en théologie, Villanova University; maîtrise en philosophie, Saint Louis University; maîtrise en théologie morale, Boston College School of Theology and Ministry; licence en théologie morale, Boston College School of Theology and Ministry

Un mentor important pour toi dans ton cheminement?
Le père Bill Kottenstette était l’aumônier du Newman Center à l’Université d’État à Truman. Quand j’ai commencé à discerner un appel à la prêtrise, nous nous sommes rencontrés toutes les semaines, simplement pour parler. Ce n’était pas nécessairement de la direction spirituelle, mais une conversation entre amis. C’était longtemps avant que je pense aux jésuites.

Ce qui faisait du père Bill un bon mentor pour moi et pour beaucoup d’autres étudiants de Truman State, c’est sa profonde humilité. Jusqu’à la fin de la quarantaine, il ne pouvait exercer le ministère. Son alcoolisme contrôlait sa vie. Il faisait de petits travaux pour se payer l’alcool qu’il consommait en soirée. Il m’a confié que le tournant est survenu pour lui le jour où il a perdu toutes ses dents. Cet incident aura été la brèche qui a permis à la grâce de Dieu d’intervenir. Il est devenu sobre et a travaillé comme aumônier pendant les 20 dernières années de sa vie.

Ses homélies respiraient l’authenticité. Il savait ce que c’était que de se faire repêcher par Dieu dans la détresse absolue. Son message principal portait sur la bonté de la grâce de Dieu. Pour lui, la grâce n’était jamais abstraite. Elle était présente et concrète dans sa vie quotidienne. Il nous exhortait constamment à faire un « examen de conscience » pour observer la façon dont Dieu nous aime jour après jour. Je comprends aujourd’hui qu’il avait été façonné par la spiritualité ignatienne même s’il évitait le jargon ignatien. En plus d’avoir trouvé en lui un mentor et un ami, je lui dois mon introduction à la vie spirituelle. J’ai pu assister à ses funérailles. Le Centre Newman était comble : il y avait des centaines d’étudiants, d’anciens et de fidèles de la paroisse. Un signe manifeste de l’immense possibilité que nous avons d’affecter la vie d’autrui une fois que nous nous abandonnons vraiment à la grâce de Dieu.

Découvre les ordinands de 2022

Aaron A.C. Bohr, SJ
Midwest des États-Unis
Sudzer Charélus, SJ
Canada
Manuel Chavira Jr., SJ
Ouest des États-Unis
Matthew D. Cortese, SJ
Est des États-Unis
Thomas Croteau, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Matt Donovan, SJ
Midwest des États-Unis
Sean P. Hagerty, SJ
Est des États-Unis
Eric T. Immel, SJ
Midwest des États-Unis
David A. Kiblinger, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Joseph Kraemer, SJ
Ouest des États-Unis
Mike Manalastas, SJ
Ouest des États-Unis
Steve Molvarec, SJ
Midwest des États-Unis
Daniel Nevares, SJ
Ouest des États-Unis
Jonathon Polce, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Juan Pablo Ruiz, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Lucas S. Sharma, SJ
Ouest des États-Unis
Matthew L.W.T. Yim, SJ
Ouest des États-Unis
Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer