2021 Ordinations

James R. Page, SJ

Né à: New Orleans, Louisiana
Province: Centre et Sud des États-Unis

Faits saillants de sa formation jésuite :

  1. Est tombé amoureux de la philosophie à l’Université de Toronto.
  2. A enseigné l’Écriture sainte à l’école secondaire de la St. Louis University.
  3. A officié comme diacre à la paroisse St. Michael’s de Bedford (Massachusetts).

Après son ordination :
Travaillera à la paroisse Saint-François-Xavier de la Saint Louis University et collaborera à l’aumônerie universitaire.

Études :
Baccalauréat en science économique, Pomona College; maîtrise en études théologiques et philosophie, Regis College, Université de Toronto; licence en théologie et en Écriture sainte, Boston College

Ton saint ou ta sainte préférée, et pourquoi?
J’ai plusieurs saints préférés: Claude de la Colombière, SJ, Grégoire Palamas, Thomas d’Aquin, etc. Mais le saint avec lequel j’ai passé le plus de temps et dont j’ai étudié la vie, c’est Augustin d’Hippone. Même si je ne suis pas d’accord avec lui sur plusieurs points, c’est le seul saint dont les textes m’ont ému aux larmes, en particulier ses commentaires des Psaumes. En lisant Augustin, je sens sa passion pour l’Écriture et son désir ardent de comprendre. J’ai appris à aimer l’Écriture en lisant ses commentaires au début de ma conversion.

Un passe-temps que tu pratiques comme jésuite et son importance pour toi?
Le hobby le plus agréable que je cultive comme jésuite, c’est la calligraphie. Mais je ne sais pas s’il est juste de dire que j’ai cultivé ce passe-temps. C’est ma mère, une artiste de La Nouvelle-Orléans, qui m’a appris la calligraphie. Toutes mes réussites dans cet art, je les dois à son enseignement patient. Pour avoir été élevé par une artiste, j’ai toujours aimé les arts visuels; mais je n’ai jamais vraiment excellé en peinture. Il y a un certain nombre d’obstacles à surmonter quand on apprend à peindre (c’est évidemment une technique difficile à maîtriser !). Mais comme je suis daltonien (jusqu’à un certain point), j’ai d’énormes difficultés à mesurer exactement les nuances que la palette peut transmettre sur la toile. La calligraphie me permet de dessiner des mots de façon magnifique sans que les différences de couleur en altèrent le sens. J’ai pu apprendre peu à peu à dessiner des lettres grecques, ce qui me permet de méditer de manière relaxante lorsque je transcris des versets de la Bible. Je suis en train d’apprivoiser les lettres hébraïques en calligraphie !

L’histoire de vocation, mais en six ou sept mots!
« Seigneur, à qui irions-nous? » (Jean 6, 68)

Découvre les ordinands de 2021

Thomas A. Bambrick, SJ
Midwest des États-Unis
Xavier Benavides, SJ
Ouest des États-Unis
Jeffrey R. Dorr, SJ
Midwest des États-Unis
Jean Francky Guerrier, SJ
Canada
Garrett Gundlach, SJ
Midwest des États-Unis
Daniel N. Gustafson, SJ
Est des États-Unis
John W. Guyol, SJ
Ouest des États-Unis
Louie Hotop, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Bobby Karle, SJ
Midwest des États-Unis
Christopher J. Kellerman, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jack M. Krouse, SJ
Ouest des États-Unis
Adam J. Lalonde, SJ
Canada
Michael J. Lamanna, SJ
Est des États-Unis
Aaron B. Malnick, SJ
Midwest des États-Unis
Brad Mills, SJ
Ouest des États-Unis
Daniel Mora, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Martin Huynh Ngo, SJ
Ouest des États-Unis
Hung Nguyen, SJ
Midwest des États-Unis
James R. Page, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Gerard Myriam Paul, SJ
Canada
Zachariah F. Presutti, SJ
Est des États-Unis
Trevor J.B. Rainwater, SJ
Midwest des États-Unis
Brian A. Strassburger, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jeff Sullivan, SJ
Midwest des États-Unis
William C. Woody, SJ
Est des États-Unis
Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer