Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

2021 Ordinations

Jeffrey R. Dorr, SJ

Né à: Cedarburg, Wisconsin
Province: Midwest des États-Unis

Faits saillants de sa formation jésuite :

  1. Stage dans une communauté de L’Arche à Toronto pendant son noviciat.
  2. A étudié les rapports entre race et religion dans l’histoire des États-Unis, plus précisément dans la ville de Saint-Louis.
  3. Pendant sa théologie, a codirigé des groupes d’hommes d’une maison de transition à San Francisco.

Après son ordination :
Vicaire à la paroisse du Gesù à Détroit (Michigan).

Études :
Baccalauréat en histoire, Xavier University; maîtrise en éducation, Creighton University; maîtrise en histoire des États-Unis, Saint Louis University; maîtrise en théologie pastorale, faculté de théologie jésuite, Santa Clara University

Une expérience particulièrement importante pour toi pendant ta formation?
Pendant mes premières études à Saint-Louis, j’ai accompagné un groupe d’étudiants de premier cycle qui s’efforçaient de distribuer des repas et de prendre contact avec des femmes en situation d’itinérance. En cheminant avec les étudiants et en rencontrant des personnes qui vivent dans la rue, les problèmes du logement, de l’emploi et des soins de santé ont pris une dimension beaucoup plus personnelle.

Un mentor important dans ton cheminement?
Le père Joseph Brown, SJ Avant de rencontrer Joseph, je savais faire du bruit, mais je ne savais pas me faire entendre. Avant de passer du temps avec Joseph, je connaissais l’expression « enfant de Dieu », mais c’est avec lui que j’y ai découvert mon identité.

Comment expliquerais-tu la devise jésuite Ad maiorem Dei gloriam à qui n’en aurait jamais entendu parler?
J’aime bien cette question! Cela veut dire : « Pour la plus grande gloire de Dieu ». Nous en faisons notre devise parce que ces mots peuvent nous aider à vérifier pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Mais nous devons aussi nous demander comment nous savons que ce que nous faisons est pour la plus grande gloire de Dieu. Je pense qu’on ne peut le savoir qu’en répondant à deux questions : d’abord, ce que nous faisons aide-t-il les gens à reconnaître, à comprendre et à faire l’expérience qu’ils sont aimés? Et ensuite, ce que nous faisons permet-il de faire voir la vraie beauté d’un monde qui déborde de la présence et de l’amour de Dieu? À mon avis, c’est ce que veut dire Ad maiorem Dei gloriam.

Découvre les ordinands de 2021

Thomas A. Bambrick, SJ
Midwest des États-Unis
Xavier Benavides, SJ
Ouest des États-Unis
Jeffrey R. Dorr, SJ
Midwest des États-Unis
Jean Francky Guerrier, SJ
Canada
Garrett Gundlach, SJ
Midwest des États-Unis
Daniel N. Gustafson, SJ
Est des États-Unis
John W. Guyol, SJ
Ouest des États-Unis
Louie Hotop, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Bobby Karle, SJ
Midwest des États-Unis
Christopher J. Kellerman, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jack M. Krouse, SJ
Ouest des États-Unis
Adam J. Lalonde, SJ
Canada
Michael J. Lamanna, SJ
Est des États-Unis
Aaron B. Malnick, SJ
Midwest des États-Unis
Brad Mills, SJ
Ouest des États-Unis
Daniel Mora, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Martin Huynh Ngo, SJ
Ouest des États-Unis
Hung Nguyen, SJ
Midwest des États-Unis
James R. Page, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Gerard Myriam Paul, SJ
Canada
Zachariah F. Presutti, SJ
Est des États-Unis
Trevor J.B. Rainwater, SJ
Midwest des États-Unis
Brian A. Strassburger, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jeff Sullivan, SJ
Midwest des États-Unis
William C. Woody, SJ
Est des États-Unis
Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer