Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Femmes leaders dans la famille ignatienne

Catharine Steffens

Œuvre : Le Réseau des écoles jésuites | Secrétariat pour l’Éducation, Compagnie de Jésus, Rome

Titre : directrice des initiatives et des partenariats mondiaux | Assistante aux initiatives mondiales

Endroit : Washington, D.C.

Liens avec d’autres œuvres jésuites:

  • Membre du conseil d’administration de Magis
  • A enseigné à l’école préparatoire du collège Brophy
  • A enseigné à l’école préparatoire de Georgetown

En quoi consiste votre travail?
Mon rôle dans ces deux postes est d’animer et de promouvoir l’interconnexion de notre communauté locale, régionale et mondiale au sein du réseau des écoles jésuites et dans l’ensemble du réseau mondial des écoles jésuites. Cela comprend la création de programmes et de ressources en collaboration avec d’autres, alors que nous nous accompagnons mutuellement dans la formation d’un réseau ignatien conscient, compétent et actif à l’échelle mondiale.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux dans votre travail?
L’établissement de relations avec des éducateurs et des responsables ignatiens du monde entier est la partie de mon travail que je préfère. Une collaboration profonde et authentique avec d’autres est un cadeau permanent et une opportunité d’apprentissage pour moi. En fait, tout au long du chemin, nous avons eu l’honneur de mettre en pratique une manière ignatienne de procéder.

En quoi la spiritualité ignatienne façonne-t-elle votre approche du travail?
À mesure que ma propre formation et mes relations internationales se sont développées au fil des années, la spiritualité ignatienne s’est enracinée au cœur de mon approche du travail. Pour dire les choses simplement, je me vois prêter attention à mes projets, mes interactions et mes tâches quotidiennes en me demandant si mes actions et mon approche me rapprochent ou m’éloignent de Dieu. C’est aussi simple que de prendre le temps nécessaire pour m’arrêter et faire le point.

Comment les jésuites et l’Église dans son ensemble pourraient-ils promouvoir plus efficacement le leadership des femmes?
Les jésuites et l’Église dans son ensemble peuvent mieux encourager le leadership féminin en écoutant attentivement les voix et les contributions professionnelles des femmes. Cette prise de conscience des contributions, des perspectives, des capacités et des expériences vécues que les femmes apportent au leadership ouvrira de nouvelles opportunités. Le grand frein, c’est la peur de l’inconnu. La connaissance, le compagnonnage et les rencontres à cœur ouvert sont le meilleur moyen d’aller de l’avant.