Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Femmes leaders dans la famille ignatienne

Christine Curran

Œuvre : Le Projet de spiritualité ignatienne

Titre : directrice générale

Endroit : Chicago

Avez-vous un lien avec une autre œuvre jésuite?
J’ai été directrice régionale du Corps des bénévoles ignatiens (Ignatian Volunteer Corps) à Chicago.

En quoi consiste votre travail?
Je considère que mon rôle le plus important est d’inspirer et d’encourager notre conseil d’administration, notre personnel et notre groupe de bénévoles à faire de leur mieux chaque jour pour vivre la mission du Projet et contribuer à nous fournir les ressources nécessaires pour y parvenir.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux dans votre travail?
Je rencontre les personnes les plus intéressantes et les plus inspirantes ici au Projet : de nos merveilleux anciens élèves à nos bénévoles, notre personnel, nos administrateurs et administratrices, nos bienfaiteurs et bienfaitrices. Grâce à ces personnes, je n’ai jamais l’impression de travailler.

Parlez-nous d’un défi que vous rencontrez à ce moment-ci.
Un défi permanent à la direction d’une œuvre comme le Projet, c’est de sensibiliser les gens aux pauvres et aux marginaux de notre société : les sans-abri, les toxicomanes, les personnes en détention. Ces gens-là aussi ont des besoins spirituels. Ce sont les personnes que Jésus fréquentait, et pourtant ce sont les personnes que beaucoup d’entre nous cherchent à éviter.

Comment les jésuites et l’Église dans son ensemble pourraient-ils promouvoir plus efficacement le leadership des femmes?
La Compagnie de Jésus devrait recourir davantage à des femmes leaders, enseignantes et mentores dans la formation des prêtres et des frères jésuites.

Elle devrait aussi envisager de soutenir la cause de l’ordination des femmes au diaconat. Il s’agit d’une étape importante pour notre Église.