Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Femmes leaders dans la famille ignatienne

Janine P. Geske

Œuvre : La faculté de droit de l’Université Marquette

Titre : Juge à la retraite de la Cour suprême du Wisconsin, professeure émérite de droit, directrice du Centre Andrew pour la justice réparatrice

Endroit : Milwaukee

Liens avec d’autres établissements jésuites:

  • Diplômée de la faculté de droit de l’Université Marquette
  • Membre des conseils d’administration de l’École moyenne de la Nativité, de l’École secondaire de l’Université Marquette (présidente) et de l’Université Marquette
  • Doctorat honorifique de l’Université Marquette, membre de l’Alpha Sigma Nu, a reçu le Prix du service ignatien de l’École secondaire Marquette

En quoi consiste votre travail?
Mon poste actuel consiste à enseigner, former et pratiquer la justice réparatrice dans tous les aspects de la vie, y compris dans le système de justice pénale, dans la collectivité / les quartiers et dans les écoles. Je facilite les dialogues de justice réparatrice entre les victimes, leurs familles et les auteurs de crimes violents graves. J’enseigne et je forme les étudiants en droit à l’utilisation des processus de justice réparatrice dans les situations de règlement des différends, en particulier dans le cadre du travail avec les populations défavorisées. Nous travaillons actuellement à un programme de formation destiné aux conseillères et conseillers en résidence de l’Université Marquette et à un autre programme destiné aux policiers. Nous organisons un congrès sur les pratiques réparatrices autochtones dans diverses réserves.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux dans votre travail?
J’ai fait beaucoup de choses dans ma vie – avocate, juge de première instance et juge à la Cour suprême de l’État, et maintenant promotrice de la justice réparatrice – mais je crois que mon travail actuel, en particulier avec les victimes d’actes criminels et les personnes vulnérables, est vraiment ma vocation. Je sens la présence de Dieu dans les parcours de guérison sur lesquels j’accompagne les personnes que je sers ainsi que dans la possibilité de montrer aux futurs avocats comment ils peuvent eux aussi servir les autres par ce travail.

Parlez-nous d’un défi que vous rencontrez à ce moment-ci.
Le plus grand défi, c’est l’immense besoin de dialogue et de guérison dans tous les domaines de notre culture, de nos collectivités et de nos familles. Il y a tant de travail à faire.

Quelles sont les parts d’ombre et de lumière dans votre expérience de femme employée par un ordre religieux masculin?
J’ai reçu tant de grâce en travaillant dans un cadre ignatien. Tout, la direction spirituelle personnelle, les retraites et les conseils, tout m’a permis de prendre des décisions difficiles et de relever des défis dans ma vie. Les ombres concernent vraiment les défis que pose la poursuite de la mission et de la spiritualité au sein d’une université américaine moderne et de la culture américaine actuelle.

En quoi la spiritualité ignatienne façonne-t-elle votre approche du travail?
Le plus important, c’est que je fais l’expérience de Dieu (et que j’encourage mes étudiants à faire l’expérience de Dieu) dans tout ce que nous présente notre travail. C’est probablement dans un pénitencier de haute sécurité, avec des détenus, des victimes, des étudiants et des membres de la communauté, que je suis le plus proche de ma foi, dans un cercle de guérison où l’on partage des histoires de violence et de guérison.

Comment les jésuites et l’Église dans son ensemble pourraient-ils promouvoir plus efficacement le leadership des femmes?
Il y a toujours un grand besoin de trouver des moyens d’inviter les femmes leaders dans des milieux où elles peuvent faire l’expérience de la beauté et de la grâce de la spiritualité ignatienne. Je pense qu’il serait bon de proposer des retraites et des offres plus ciblées aux dirigeantes en devenir.

Avez-vous une citation que vous aimez au sujet du leadership, ou alors quel serait le meilleur conseil qu’on vous ait donné en matière de leadership?
Dans votre leadership, faites preuve d’empathie, de gentillesse et d’attention à l’autre. Intervenez avec courage et écoutez votre cœur avant de passer à l’action.