Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Femmes leaders dans la famille ignatienne

Joan Rosenhauer

Œuvre : Le Service jésuite des réfugiés aux États-Unis

Titre : directrice générale

Endroit : Washington, D.C.

En quoi consiste votre travail?
Je fais partie de l’équipe de direction mondiale du Service jésuite des réfugiés (JRS) en qualité de directrice régionale pour l’Amérique du Nord et directrice générale du JRS/É.-U. Je dirige nos efforts pour mobiliser du soutien aux États-Unis en faveur de la mission du JRS, qui consiste à accompagner, servir et défendre les réfugiés et les personnes déplacées dans 57 pays à travers le monde. Cela comprend la programmation, la mise à disposition d’aumôniers dans cinq centres où des personnes sont détenues par le gouvernement américain, et la fourniture d’un soutien juridique et psychosocial à El Paso, au Texas, et à Ciudad Juárez, au Mexique, en collaboration avec le JRS Mexique. Le JRS/É.-U. est également en train de lancer un réseau de bénévoles pour soutenir les nouveaux arrivants dans les villes des États-Unis.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux dans votre travail?
La partie de mon travail que je préfère est la mission, et j’ai l’honneur de travailler avec des réfugiés et du personnel extraordinaires dans le monde entier. La mission est un reflet direct de l’appel de l’Évangile à prendre soin des « plus petits » d’entre nous et à mettre en œuvre la Préférence apostolique universelle qui nous appelle à marcher avec les exclus. La mission m’inspire dans l’accomplissement de mon travail, tout comme le fait de travailler avec des réfugiés et des collègues remarquables dans le monde entier.

Comment les jésuites et l’Église dans son ensemble pourraient-ils promouvoir plus efficacement le leadership des femmes?
Le Service m’a permis de jouer un rôle de leader au sein de l’organisation mondiale, et je me suis sentie accueillie et respectée. J’ai eu l’occasion d’avoir des discussions franches avec mes collègues jésuites sur la manière dont les jésuites peuvent accueillir et soutenir encore plus efficacement l’engagement des femmes dans leur mission et leurs ministères. Ce type de discussion est essentiel et doit déboucher sur des formations et des orientations pour les jésuites et leurs collègues féminines, ainsi que sur la mise en œuvre de plans qui nous aideront à collaborer efficacement alors que le nombre de jésuites diminue et que leur mission et leur travail sont plus importants que jamais.