Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Adopter des modes de vie durables

Afin de préserver notre Terre et ses ressources pour les prochaines générations, nous devons diminuer le gaspillage et pratiquer la réciprocité avec le monde naturel. Aidez votre communauté à adopter des modes de vie plus durables en utilisant ces outils ignatiens.  

Réfléchir

Les relations amoureuses sont exigeantes. Mais pour les relations qui nous tiennent le plus à cœur, nous sommes souvent prêts à apporter des changements incroyables à notre vie, et même à faire des sacrifices. Nous déménagerons et nous changerons de ville pour nous rapprocher d’un être cher. Nous donnerons des heures de sommeil pour prendre soin d’un nourrisson. Nous sacrifierons notre temps pour accompagner un parent âgé.

Toutes ces relations sont importantes. Mais combien de fois pensons-nous en ces termes à notre relation avec la création de Dieu? Nous sentons-nous en relation avec l’environnement ? Avec les oiseaux du ciel, les feuilles des arbres, l’eau du ruisseau ou l’air que nous respirons ? Qu’exige cette relation ?

Il est tentant d’envisager l’adoption d’un mode de vie plus durable uniquement sous l’angle de ce qu’on nous demande d’abandonner : moins de carburant, moins de viande, moins de plastique, etc. Pourquoi ne pas considérer plutôt cette invitation à la lumière de l’amour que nous avons pour Dieu et tout ce qu’il crée? Dieu est en toutes choses ; tout ce qui existe manifeste l’amour de Dieu. Nous sommes invités à répondre généreusement à cet amour. 

Saint Ignace, dans le Principe et Fondement des Exercices spirituels, nous aide à mettre tout cela en contexte. Il nous rappelle que notre épanouissement le plus profond tient à la louange, au respect et au service de Dieu, et que nous devrions concevoir nos rapports avec toutes les personnes et toutes les choses en fonction de ce but ultime. Ignace nous invite ainsi à réévaluer nos relations, non seulement avec Dieu, mais aussi avec nos frères et sœurs et avec toute la création.

Cela revient à réorganiser notre mode de vie de manière à respecter, défendre et protéger le bien de tous.

Toutes nos décisions, qu’elles concernent ce que nous mangeons, l’énergie que nous consommons ou l’usage que nous faisons de notre temps libre, nous devrions les prendre en nous demandant si elles nous aident à atteindre la fin pour laquelle nous sommes faits.

Échanger

Avec les membres de votre famille, de votre communauté ou de votre établissement, échangez sur les fruits de votre prière et sur la façon dont ils peuvent vous orienter vers des actions concrètes. Vous pourriez partir des questions que voici:

  • En réfléchissant à nos relations avec l’environnement, qu’est-ce que nous faisons de bien? En quoi orientons-nous nos actions vers le bien de toute la création?
  • Qu’est-ce que je pourrais être appelé à changer ou à laisser tomber dans mon mode de vie, au profit d’un monde plus durable?

Répondre

Les modes de vie durables sont de puissantes manifestations de notre amour pour Dieu et la création. Même de petits changements dans nos comportements quotidiens peuvent avoir un impact énorme sur le monde qui nous entoure. La consommation énergétique moyenne des ménages représente environ 21 % des émissions de CO2 dans le monde. Des mesures élémentaires visant à réduire la consommation – comme le fait d’utiliser des ampoules à faible consommation, d’éteindre les appareils qu’on n’utilise pas, de moderniser les chauffe-eau – peuvent réduire considérablement les émissions de carbone. 

 

En 2019, un établissement jésuite, l’Université de San Francisco a atteint zéro émission nette de carbone en réduisant la consommation d’eau du campus, en installant des microturbines pour produire de la chaleur et de l’électricité et en achetant des crédits carbone. Certaines communautés jésuites aux États-Unis et au Canada se sont engagées à utiliser davantage les transports en commun et à n’acheter que des voitures hybrides ou électriques. La voiture moyenne produit de 6 à 9 tonnes de CO2 par an. En optant pour des véhicules plus économes en carburant, en conduisant moins souvent ou en adoptant des pratiques de conduite écologiques, on peut économiser plus de 1,7 tonne par voiture par année.   

Brasser des idées

Relevez le Défi carbone ignatien (en anglais)

Cette ressource invite les participants à réduire leurs émissions de carbone en diminuant le gaspillage alimentaire et la consommation d'énergie.

L’examen écologique

valuez votre mode de vie actuel à la lumière de l’examen écologique.

Comment les institutions jésuites agissent-elles? (en anglais)

How Red Cloud Indian School Is Creating Sustainable Food Systems on Pine Ridge Reservation

How a group of local factories are creating an ethical economy amid the pandemic

Partagez vos actions

Envoyez-nous un courriel pour nous dire comment vous et votre communauté agissez. Nous pouvons présenter votre histoire sur cette page ou sur notre Twitter, @JesuitJustice.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer