Notre œuvre

Le dialogue interreligieux à l’échelle mondiale constitue l’un des ministères frontières des jésuites. Les papes ont demandé aux jésuites d’en faire une priorité pour le 21e  siècle. Le Concile Vatican II a appelé tous les catholiques à « reconnaître, préserver et promouvoir les biens spirituels et moraux trouvés dans les autres religions ainsi que les valeurs de leur société et de leur culture » comme un moyen de « joindre nos mains avec les leurs pour œuvrer ensemble vers un monde de paix, de liberté, de justice sociale et de valeurs morales. »

Ce dialogue est souvent initié au milieu de conflits sociaux extrêmes. Il cherche à inverser les cycles de violence et de rétribution enchevêtrés dans la religion, l’ethnicité ou d’autres formes d’identité de groupe. Dans tout contexte social, cela constitue une entreprise profondément spirituelle tout autant que sociale, en particulier pour les disciples de saint Ignace. Le dialogue interreligieux signifie comprendre ce que Dieu pourrait dire à travers d’autres traditions religieuses.

En ceci et de bien d’autres manières, les jésuites cherchent à multiplier les étincelles d’espoir pour « la plus grande gloire » de Dieu.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer