Notre œuvre

Depuis leur établissement, les jésuites étaient voués au service de la foi catholique. Mais à la 32e Congrégation générale jésuite de 1975, « la promotion de la justice » a été déclarée comme étant un aspect essentiel de la mission de la Compagnie et une réponse concrète à un monde souffrant injustement.

Le mandat ne s’adressait pas exclusivement aux jésuites qui travaillaient déjà avec les pauvres et les marginalisés. Il s’agissait plutôt de la perspective à travers laquelle toutes les priorités apostoliques devaient être évaluées.

Aujourd’hui, le service de la foi et la promotion de la justice représentent la caractéristique motrice du travail accompli dans les écoles primaires, les écoles secondaires, les collèges et universités jésuites, les paroisses et les centres spirituels ainsi que dans les ministères du monde entier. Cette mission prend plusieurs formes, notamment en travaux de service, de justice, de dialogue et de plaidoyer.

Au Canada et aux États-Unis, le Bureau des jésuites pour la justice et l’écologie situé à Washington D.C. représente la Compagnie de Jésus, travaillant à accroître la sensibilisation et l’engagement des législateurs, des fonctionnaires, des entreprises et du réseau jésuite sur des questions telles que l’immigration et la justice économique, pénale, juvénile et environnementale.

Au niveau international, le Service jésuite pour les réfugiés (JRS) est probablement le programme de justice sociale le plus connu de la Compagnie de Jésus. Le JRS œuvre dans plus de 50 pays pour répondre aux besoins urgents de ceux et celles qui ont été déplacés contre leur gré. Aux États-Unis, le JRS/ministères s’occupe des besoins spirituels des immigrants et des réfugiés détenus.

La Kino Border Initiative (KBI), un ministère binational, est une initiative issue de cet effort. La KBI offre un soutien humanitaire direct et un refuge aux migrants récemment déportés à Nogales au Mexique tout en fournissant éducation, sensibilisation et plaidoyer par le biais de son travail à Nogales en Arizona.

Le « charisme » ou l’orientation spirituelle jésuite a également inspiré une nouvelle famille d’organisations de justice ignacienne, comme le Réseau de solidarité ignacienne (Ignatian Solidarity Network). Ce réseau coordonne les efforts de sensibilisation et de plaidoyer liés à la justice auprès des écoles, paroisses et autres institutions jésuites.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer