Novices de 2021

4 octobre 2021 — Cet automne, la Compagnie de Jésus aux États-Unis, au Canada et en Haïti a accueilli 34 nouveaux novices dans ses noviciats de Californie, de Louisiane, du Minnesota, de New York, du Québec et d’Haïti. Le premier pas de ce qu’on appelle la « formation jésuite », qui peut durer jusqu’à 12 ans et qui pourra amener ces aspirants à devenir prêtres ou frères jésuites.

Rencontrez les novices de 2021

Aaron Calton
Midwest des États-Unis
Benjamin Rogers
Midwest des États-Unis
Brian Kemper
Midwest des États-Unis
Carl Caceres
Midwest des États-Unis
Carlos Martinez-Vela
Centre et Sud des États-Unis
Christopher Ross
Centre et Sud des États-Unis
Fernando Garcia Toro
Est des États-Unis
Joassaint “Wilgenns” Bazelais
Canada
José Lopez
Centre et Sud des États-Unis
Joseph Ertle
Midwest des États-Unis
Joseph Laughlin
Centre et Sud des États-Unis
Joseph T. Benton
Centre et Sud des États-Unis
Justin Sauro
Canada
Leonardo Rander Asse Jr.
Midwest des États-Unis
Luke Olsen
Est des États-Unis
Matthew Brazzolotto
Centre et Sud des États-Unis
Michael A. Horn
Centre et Sud des États-Unis
Michael Bauer
Midwest des États-Unis
Nader Nasralla
Canada
Nicholas Lignore
Est des États-Unis
Paolo Taffaro
Centre et Sud des États-Unis
Père Nicholas Colalella
Est des États-Unis
Peter Lehman
Est des États-Unis
Pierre Thompson
Ouest des États-Unis
Rénaud «Titus» Morantus
Canada
Roodler Datilus
Canada
Ryan Cruise
Midwest des États-Unis
Samuel Pilon
Canada
Scott Fox
Midwest des États-Unis
Scott McKillip
Centre et Sud des États-Unis
Solomon Liebl
Midwest des États-Unis
Steven McCrorey
Est des États-Unis
William Peters
Ouest des États-Unis
Zen Kuriyama
Est des États-Unis

Pendant leurs deux années de noviciat, ils apprendront la vie communautaire, ils adopteront un rythme de prière quotidien et ils approfondiront leur appel à la Compagnie. En fait, ils aspirent déjà à se consacrer généreusement aux marginalisés, à l’Église et au Seigneur, et à se mettre au service les uns des autres.

Saint Ignace de Loyola, qui a fondé la Compagnie de Jésus en 1540 avec neuf compagnons, a défini dans le livre des Constitutions les éléments essentiels à la formation du jésuite. C’est ce plan, adapté au monde contemporain, que les novices suivent encore aujourd’hui.

Précédent
Suivant

Ainsi s’amorce un programme complet de service, de ministère, d’étude et de prière, conçu systématiquement pour aider les jésuites à cultiver leur relation au Christ et à discerner la façon dont ils pourront le mieux le servir, lui, et l’humanité.

À partir de ce moment-là, la journée type du novice comprend des classes données par le maître des novices et son adjoint (qu’on appelle le Socius), la messe quotidienne, des prières en groupe, des échanges sur leur cheminement spirituel et divers travaux autour de la maison.

Pour ce qui est du travail décrit dans les Constitutions de saint Ignace, les novices font une suite d’« expériments » qui leur permettent de sonder leur vocation et les aident à entrevoir les différentes façons dont ils pourraient être appelés à servir l’Église.

Les novices font également les Exercices spirituels de saint Ignace : une retraite de 30 jours en silence, qu’ils regardent généralement comme la partie la plus importante du noviciat.

Pendant la deuxième année du noviciat, on leur confie une mission dans un organisme dirigé par les jésuites : une sorte de stage. Ce « long expériment » dure plusieurs mois.

Pendant leur noviciat, les jésuites des États-Unis et du Canada passent un été à l’université Regis de Denver pour une session sur l’histoire des jésuites, ce qui leur permet d’approfondir la vie de saint Ignace et de faire connaissance avec leurs confrères des autres noviciats.

Au terme de ces deux années, on espère que les novices sont plus sûrs de leur vocation, qu’ils ont cultivé une relation plus intime avec Dieu et qu’ils ont développé un profond amour pour la Compagnie de Jésus. À la fin du noviciat, ils prononcent leurs premiers vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance.

Dès lors, ils ne sont plus novices, ils portent le nom de « scolastiques » et entreprennent la suite de leur formation. En commençant par deux années d’études pour un diplôme de deuxième cycle en philosophie.

Curieux à propos de la vie jésuite? Songe à ce que nous pourrions faire ensemble : beajesuit.org/fr

Novices

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer