Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Ordinands de 2023

Andrea Bianchini, SJ

Province: Midwest des États-Unis

Ville d’origine: Mantoue, Italie

Faits saillants de sa formation jésuite

  1. Il a travaillé un été auprès des migrants avec la Kino Border Initiative à Nogales (Arizona), à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.
  2. Il a suivi une formation en pastorale hospitalière pendant un été au Centre médical de l’université Loyola à Maywood (Illinois).
  3. Il a travaillé bénévolement dans un centre de la petite enfance à l’école St-Jean-Chrysostome dans le Bronx, à New York.

Après son ordination
Il fera un stage en formation pastorale clinique au Centre médical de l’université Loyola à Maywood (Illinois).

Andrea (rangée du haut, à droite) et la Professeure Sara Schiavoni (rangée du haut, à gauche) avec des étudiants de l’Université John Carroll qui ont participé à l’immersion du printemps 2020 de la Kino Border Initiative à Nogales (Arizona).

Études
Baccalauréat et maîtrise en génie électrique, Institut polytechnique de Milan; doctorat en physique appliquée, Université du Michigan; maîtrise en ressources philosophiques, université Fordham; maîtrise en théologie pastorale, Boston College School of Theology and Ministry

Un fait intéressant à ton sujet que tout le monde ne connaît pas ?
J’ai joué de la flûte traversière pendant trois ans à l’école primaire et j’ai joué au volley-ball pendant cinq ans : j’étais nul dans ces deux disciplines.

Qui est ton saint ou ta sainte préférée, et pourquoi ?
Sainte Thérèse d’Ávila à cause de la profondeur de ses écrits spirituels et de la force d’âme dont elle a constamment fait preuve face à d’incroyables défis. J’admire tout particulièrement sa confiance inébranlable en ses expériences mystiques, malgré l’opposition de nombreux ministres de l’Église. Elle illustre la conviction d’Ignace que Dieu peut communiquer directement avec les gens « comme un maître d’école enseigne à un élève ».

Une expérience particulièrement importante pour toi pendant ta formation ?
Le service bénévole avec la Kino Border Initiative à la frontière entre les États-Unis et le Mexique à Nogales, en Arizona, et à Nogales, au Mexique. Le temps passé avec les migrants et les réfugiés m’a montré que Dieu est présent d’une manière unique chez les pauvres et les marginaux. J’ai aussi appris que la foi en Dieu peut être une source d’espérance et de force dans les situations les plus difficiles. Cette expérience a profondément influencé mon approche du ministère et m’a rendu plus conscient de ma responsabilité d’annoncer l’Évangile.

Dans le cadre du programme parascolaire Boys Hope Girls Hope, Andrea et des étudiants en physique de l’Université John Carroll ont donné des cours d’informatique à des élèves de 8e année.

Un endroit où t’a conduit ta vocation jésuite et que tu n’aurais jamais imaginé ?
Un pénitencier fédéral pour femmes à Dublin (Californie) pour offrir de la direction spirituelle aux détenues. Bien que je sois allé là-bas pour aider les détenues à prier, c’est ma propre prière qui en a le plus bénéficié. Le fait de voir Dieu à l’œuvre de manière si évidente dans la vie de ces femmes m’a rendu plus attentif et plus réceptif à la voix de Dieu.