Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Ordinands de 2023

Bill McCormick, SJ

Province: Centre et Sud des États-Unis

Ville d’origine: Raymondville (Texas)

Faits saillants de sa formation jésuite

  1.  Il a vécu à L’Arche Mobile pendant son noviciat; il y a beaucoup appris sur la communauté et la vie de disciple.
  2. Il a couvert le Synode de 2018 à Rome pour The Jesuit Post et le magazine America.
  3. Pendant sa théologie, il a dirigé un programme pour former des laïcs de sa paroisse à donner les Exercices dans la vie courante.

Après on ordination
Il travaillera comme responsable de la mission et de l’identité au St. John’s College de Belize City, au Belize, et fera du ministère dans quelques paroisses de la ville.

Bill (en orange foncé) à la cérémonie de remise des diplômes de l’université de Saint-Louis, en 2019, avec des scolastiques jésuites diplômés à qui il a enseigné.

Études
Baccalauréat en science politique, University of Chicago; maîtrise et doctorat en science politique, University of Texas at Austin; maîtrise en philosophie, Fordham University; maîtrise en théologie pastorale, Regis College, University of Toronto

Trois mots qu’un proche ou un compagnon jésuite choisiraient pour te décrire, et ce que tu en penses.
Intelligent, drôle, fidèle.

J’ai posé la question à quelques personnes et j’ai obtenu des réponses étonnamment cohérentes. Si j’ai été flatté par les deux premières épithètes, j’ai été surpris que le mot « fidèle » et ses synonymes reviennent constamment. J’en suis profondément reconnaissant, car je me suis certainement donné pour objectif d’être fidèle, au sens le plus large du terme : fidèle à la prière, à mes responsabilités et, surtout, à Dieu et à son peuple à travers mes vœux.

J’en suis venu à comprendre que la confiance commence par de petites choses. Chaque fois que je rince un bol avant de le mettre au lave-vaisselle ou que j’enlève mes chaussures en rentrant à la maison après avoir marché dans la neige, je fais une petite offrande à Dieu.

Bill avec ses élèves, à l’école Fe y Alegría de Santa María Chiquimula, au Guatemala, pendant son expériment de noviciat.

Qu’est-ce que tu aimes dans la Compagnie de Jésus ?
J’aime le fait que la Compagnie de Jésus est catholique. Nous vivons notre institut comme un chemin qui mène à Dieu, dans l’espoir que cette voie en aide d’autres à s’orienter. Cela nous situe au cœur de l’église, des sacrements, de la liturgie, des œuvres de miséricorde temporelle, de tous ces chemins mystérieux sur lesquels Dieu attire son peuple. C’est quelque chose qu’il convient de rappeler de temps à autre à nos plus chauds partisans comme à ceux qui nous critiquent ! J’aime bien surprendre les gens qui nous proposent des programmes et des idéologies de toutes les couleurs en leur rappelant ce qui devrait être le plus évident à notre sujet : nous sommes les hommes du Christ.

La Compagnie a toujours eu une compréhension universelle de sa mission, ce qui correspond à la catholicité de notre foi. Cette universalité n’aurait aucun sens sans le Christ qui unit toutes choses au Père. C’est lui que nous cherchons à servir. Cette grâce est un appel : la Compagnie doit rejoindre tous les peuples parce que nous croyons au Seigneur de tous les peuples. J’aime cette dimension de la Compagnie, qui porte le très saint nom de Jésus.