Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Ordinands de 2024

Matthew S. Hendzel, SJ

Province : Canada

Ville d’origine : Winnipeg (Manitoba)

Faits saillants de sa formation jésuite :  

  1. Il a trouvé des moyens novateurs d’offrir des retraites pendant les fermetures et les confinements dus à la COVID.
  2. Il a travaillé de longues années à son doctorat en théologie systématique, qu’il a finalement obtenu.
  3. Pour son pèlerinage au noviciat, il a marché pendant trois semaines dans les Cantons de l’Est au Québec et il a séjourné et travaillé pendant une semaine avec les moines de l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac.

Après l’ordination :  
Il enseignera et fera de la pastorale à l’École secondaire Loyola de Montréal.

Matt à Kingston, en Jamaïque : novice, il a travaillé à l’école primaire Sainte-Anne pendant son expériment long.

Études :
Baccalauréat en études religieuses, University of Manitoba; maîtrise en théologie systématique, Jesuit School of Theology of Santa Clara University; maîtrise en études théologiques, Regis College; doctorat en théologie systématique, University of St. Michael’s College, Toronto

Indiquez un passe-temps que vous pratiquez comme jésuite et expliquez son importance pour vous.
Je pratique la photographie. J’ai toujours aimé faire de longues promenades et je photographiais souvent des choses qui retenaient mon attention. Mais pendant mes années de régence au centre de spiritualité Loyola House à Guelph, en Ontario, cette activité occasionnelle est devenue quelque chose de plus délibéré.

En effet, mes années de régence ont coïncidé avec le paroxysme de la pandémie de COVID, j’ai donc eu beaucoup de temps pour arpenter les quelque 700 hectares de la propriété du centre de spiritualité. Lorsque quelque chose attirait mon attention, je prenais une photo. Je me suis rendu compte que la photographie devenait pour moi une forme de prière : un exercice d’attention à la présence de Dieu au-delà des apparences, l’observation de la subtilité des mouvements de Dieu dans la solitude et au sein de la création.

Matt au mont Bierstadt dans le Colorado lors d’une excursion pendant l’expériment du « mois de l’histoire jésuite » au noviciat.

Racontez-nous une expérience particulièrement significative que vous avez faite pendant votre formation et dites-nous la raison de son importance à vos yeux.
Certaines des expériences les plus importantes que j’ai faites pendant ma formation se sont déroulées dans le service des soins palliatifs d’un hôpital de Toronto où j’ai travaillé comme aumônier pendant quelques mois. J’ai eu le privilège d’accompagner de nombreux patients pendant leurs derniers jours, parfois même dans leurs derniers moments sur terre.

Plusieurs scènes intenses me reviennent à l’esprit, certaines plus consolantes, d’autres tragiques, qui m’ont amené à être présent d’une autre manière aux personnes que j’accompagnais. C’était évidemment nouveau pour moi que d’être confronté chaque jour à la réalité de la mort. Je n’oublierai jamais la confiance que m’ont accordée plusieurs de ces patients et les membres de leur famille à ces heures critiques de leur vie.