Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Ordinands de 2023

Tucker Redding, SJ

Province: Centre et Sud des États-Unis

Ville d’origine: Boerne (Texas)

Faits saillants de sa formation jésuite

  1. Pendant son pèlerinage de trois semaines, il est tombé par hasard sur un autre novice en plein cœur de Manhattan, à un moment où il avait vraiment besoin de parler à un ami.
  2. Il a travaillé chez America Media en tant que producteur adjoint audio/vidéo et a créé un balado qui initie les gens à la contemplation ignatienne.
  3. Il a travaillé pour le Jesuit Post pendant une bonne partie de sa formation et il en a été le rédacteur en chef pendant deux ans.

Après son ordination
Il sera vicaire à la paroisse universitaire du collège St-François-Xavier à Saint-Louis (Missouri) et travaillera à temps partiel au service des communications de la province du Centre et du Sud des États-Unis pour soutenir différents projets multimédias.

Tucker (à l’arrière, deuxième à partir de la gauche) avec l’équipe audio/vidéo d’America Media après avoir terminé la production d’une interview entre le père James Martin, SJ, et Sœur Helen Prejean.

Études
Baccalauréat en science politique, Texas A&M University; maîtrise en communications, Saint Louis University; maîtrise en théologie pastorale, Boston College School of Theology and Ministry

Tucker prépare un repas pour les membres de sa communauté. Son nouvel amour de la cuisine lui permet d’organiser des dîners et des rencontres autour de la table.

Quel est ton saint préféré, et pourquoi ?
J’aime le bienheureux Miguel Pro parce qu’il incarne un équilibre entre bravoure, dévotion et humour. Après son ordination, Miguel Pro est retourné au Mexique où les catholiques étaient persécutés par l’État. Même si le travail était dangereux, il s’est senti appelé à risquer sa vie pour administrer les sacrements et offrir du secours spirituel. Il était connu pour son esprit jovial et son sens de l’humour. Il usait de créativité pour confectionner des déguisements qui lui permettaient d’exercer son ministère à la vue de tous et d’échapper avec brio à la police. Il a finalement été arrêté et fusillé. Devant le peloton d’exécution, il s’est écrié : « Viva Cristo Rey ! »

Je suis inspiré par sa vie de prière personnelle et sa dévotion, qui l’ont amené à s’exposer et à affronter une situation dangereuse pour le bien d’autrui. Je prie pour avoir ce genre de dévotion et pour savoir mettre mes propres dons au service des autres.

Un passe-temps que tu cultives comme jésuite, et son importance pour toi ?
Comme jésuite, j’ai eu l’occasion d’approfondir mes connaissances et mes habiletés en communication, en particulier en création de vidéos. Pendant mes études de philosophie à l’Université de Saint-Louis, j’ai pu faire une maîtrise en communication et me concentrer sur les médias numériques. J’ai ensuite eu l’occasion de créer des vidéos pour mon travail à la Jesuit College Preparatory School de Dallas et à America Media. J’ai également assuré une grande partie de la production vidéo pour le Jesuit Post au cours des cinq dernières années. Les jésuites travaillent au service de publics différents et la vidéo nous permet d’aider les gens à partager leurs histoires et à faire connaître leurs combats. J’espère que ce type de récit contribuera à jeter des ponts dans une société de plus en plus divisée.