Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Billy Biegler, S.J.

Province : Ouest des États-Unis

Date de naissance : 27 juillet 1983

Ville d’origine : Sacramento, Californie

Éducation : Baccalauréat en philosophie, Université de San Francisco; Maîtrise en theatre and performance studies, Université Washington à Saint-Louis; Maîtrise en divinité, Boston College School of Theology and Ministry

Points forts de la formation de jésuite :
1. Il a enseigné aux étudiants de l’école secondaire jésuite Jesuit High School à Portland, Oregon.
2. Il a étudié le théâtre à l’Université Washington de Saint-Louis.
3. Il a servi comme diacre/aumônier dans la paroisse Saint Cecilia à Boston.

Post-ordination : Il servira dans la paroisse Saint-Ignace à Portland en Oregon et travaillera à la promotion des vocations de la Compagnie de Jésus.

Biographie : Le père Thomas William (Billy) Biegler, S.J., est né à Sacramento en Californie. Deuxième de trois garçons, Billy a rencontré les jésuites à un jeune âge, développant un penchant pour leur humour, leur profondeur et leur accessibilité. Diplômé de l’école secondaire jésuite Jesuit High School de Sacramento, Billy a obtenu son diplôme de premier cycle à l’Université de San Francisco. Après ses études de premier cycle, Billy a travaillé brièvement pour le San Francisco Opera, mais il est retourné à Sacramento pour travailler pour le California Musical Theatre (Music Circus de  Sacramento). En 2009, Billy est entré au noviciat jésuite de Culver City en Californie. Il a d’abord complété des études en philosophie à l’université de Saint-Louis et il a terminé une maîtrise en theatre and performance studies à l’Université Washington. Pour la régence, Billy a travaillé à l’école secondaire jésuite Jesuit High School de Portland en Oregon où il enseignant l’anglais et l’espagnol aux étudiants de première année et la théologie aux finissants. En plus de l’enseignement, Billy a dirigé des voyages de mission, des retraites et un groupe puissant de joueurs de basketball de première année. En ce qui concerne la théologie, Billy a étudié à la Boston College School of Theology and Ministry. De plus, il a travaillé à la paroisse Saint Cecilia dans le quartier Back Bay de Boston en tant que directeur spirituel, instructeur RCIA (Rite of Christian Initiation for Adults) et aumônier du ministère CARES (ministère auprès des malades et des personnes confinées à la maison). Après l’ordination, Billy servira à la paroisse Saint-Ignace de Portland et aidera à la promotion de la vocation. Il est profondément reconnaissant à tous ceux dont l’amour a transformé son parcours. (Province de l’Ouest des États-Unis)

Billy a été aumônier de l’équipe féminine de football jésuite de Portland.

Quel livre, film, musique ou émission de télé préférez-vous depuis que vous avez rejoint la Compagnie, et pourquoi l’aimez-vous?
J’ai vu Lady Bird de Greta Gerwig plus de fois que je ne peux compter. Une grande partie de Lady Bird me rappelle ma propre histoire à l’école secondaire, et Greta et moi étions amis à cette époque. Mais au-delà de l’indulgence personnelle, de la représentation de Greta de la maison et de l’angoisse des adolescentes, l’église avec ses religieux consacrés est réconfortante. Avec style et respect, Greta révèle le saint dans ces expériences et ces lieux si communs à beaucoup d’entre nous. Lady Bird montre le beau dans l’ordinaire, même à Sacramento!

Quel loisir avez-vous cultivé en tant que jésuite et pourquoi est-il important pour vous?
Depuis mes premières études, j’ai passé beaucoup de temps avec la poésie. Quelque chose dans l’opacité d’un poème se prête à une vulnérabilité qui résonne. Parfois, dans la prière, je m’en tiens à une phrase ou à une phrase d’un poème pendant des semaines, en la répétant encore et encore pour que Dieu puisse la révéler. Au cours des dernières semaines, je travaille avec une réplique de Over and Over Stitch de Jorie Graham, qui conclut ainsi : « Il y a des moments dans nos vies qui, enfilés, nous donnent le paradis. »

Parlez-nous de l’histoire de votre vocation. Par contre, vous ne pouvez qu’utiliser six mots.
Arrivé. Arriver à. Arriver à croire.

Qu’est-ce qui vous rend joyeux, heureux?
Dans aucun ordre particulier : ma famille et mes amis, le Coke Diète, Netflix, souper au restaurant, une conversation profonde, le zodiaque oriental, la poésie, la prédication, prier dans une église vide, le théâtre, ma communauté jésuite, la chaleur et les podcasts de documentaire criminel.

Billy et sa famille à Saint Cecilia à Boston.