À propos de nous

French Glossary

Tous | A C D É F I J K L M N O P R S T V X
Il y a 3 noms dans ce répertoire commençant par la lettre O.
Ordre
Voir “Ordre religieux/vie religieuse”.

Ordre religieux / Vie religieuse
Dans le christianisme orthodoxe et catholique romain (moins fréquemment dans le christianisme anglican et épiscopal), une communauté d’hommes ou de femmes liés par la profession commune, par des vœux “religieux” de “chasteté [signifiant “virginité” ou “célibat”], de pauvreté et d’obéissance”.

Afin d’essayer de suivre l’exemple de Jésus, les vœux impliquent la renonciation volontaire à des choses potentiellement bonnes : le mariage et les relations sexuelles dans le cas de la “virginité” ou du “célibat”, la propriété et les biens personnels dans le cas de la “pauvreté” et sa propre volonté et ses propres plans en cas d’”obéissance”. Cette renonciation est faite “au nom du royaume [des cieux]” (Matthieu 19:12) et au nom d’un amour plus disponible et universel qui va au-delà des liens familiaux, des biens personnels et de l’autodétermination.

En tant que forme concrète de la foi chrétienne, la vie religieuse met l’accent sur la relativité de tous les biens de cette terre face au seul absolu, Dieu, et sur une vie vécue définitivement avec Dieu au-delà de ce monde. Après la conversion de Constantin au christianisme en 313 et l’établissement du christianisme comme religion d’état, la “vie religieuse” est apparue comme un mouvement loin du “monde” et de la mondanité de l’église. La vie monastique des moines et des sœurs est une variation de cette tradition.

Au début du monde occidental moderne, divers nouveaux ordres religieux ont vu le jour (le plus important étant celui des jésuites*) et ces ordres ne se considéraient pas comme fuyant le monde mais comme étant des “apôtres”* envoyés dans le monde en service. Au cours des siècles plus récents, de nombreuses communautés de religieuses ont été fondées avec un objectif similaire de service apostolique*, souvent avec des constitutions d’inspiration jésuite.

Orientation/direction spirituelle
Les gens sont souvent aidés à intégrer leur foi et leur vie en discutant régulièrement (par exemple, tous les mois) avec quelqu’un en qui ils peuvent avoir confiance. Cette personne agit comme un guide (parfois aussi appelé un ami spirituel, un compagnon ou un directeur) pour le voyage, les aidant à trouver la présence et l’appel de Dieu dans les personnes et les circonstances de leur vie quotidienne. L’hypothèse est que Dieu est déjà présent et qu’une autre personne, un guide, peut les aider à remarquer la présence de Dieu et aussi à trouver des mots pour parler de cette présence puisqu’ils n’y sont pas habitués. Le guide est souvent un auditeur spécialement formé, compétent en discernement* et donc capable de les aider à trier les différentes voix en leur sein et autour d’eux. Bien qu’il ou elle puisse suggérer différents types d’exercices spirituels* ou manières de prier, la focalisation est beaucoup plus large que cela; il s’agit de l’ensemble de l’expérience de vie d’une personne comme lieu de rencontre avec Dieu.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer