Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

2021 Ordinations

Garrett Gundlach, SJ

Né à: Midland, Michigan
Province: Midwest des États-Unis

Faits saillants de sa formation jésuite :

  1. A fait trois années de régence chez les Lakótas : en mettant le pied dans leurs espaces sacrés spirituels et culturels, il a tout juste commencé à découvrir ce que c’est qu’être un « allié » des Autochtones.
  2. Bénévole au Service jésuite pour les réfugiés, à Paris; avec d’autres, il a aménagé un espace pour le dialogue interreligieux sous le signe de la joie.
  3. A participé aux JMJ 2013 (Brésil) et 2016 (Pologne), ce qui a approfondi son désir de servir au sein d’une Église pèlerine, en particulier auprès des jeunes.

Après son ordination :
Il passera l’été 2021 à faire de la pastorale dans la paroisse anglophone d’Amman, en Jordanie, en continuant d’apprendre l’arabe. En septembre 2021, il ira à Beyrouth étudier le dialogue entre l’islam et le christianisme, à l’université jésuite Saint-Joseph.

Études :
Baccalauréat en théologie et en espagnol, Marquette University; maîtrise en service social, Loyola University Chicago; baccalauréat en théologie, Centre Sèvres, Paris

L’histoire de ta vocation jésuite, mais en six ou sept mots.
Viens répandre des rumeurs de vie nouvelle!

Si tu pouvais voyager dans le temps et te rencontrer le jour où tu es entré dans la Compagnie de Jésus, quel conseil te donnerais-tu?
Garrett, tes faiblesses, tes peurs et tes échecs ne font pas obstacle à ta mission et encore moins à ta relation à Dieu. Au lieu de t’acharner à les labourer, à les ignorer ou à les tolérer, ce à quoi tu finiras par exceller, demande à Dieu de te rencontrer là, dans ces faiblesses, ces peurs et ces échecs, et écoute. Tu n’es pas un héros, mais un disciple, un apprenti et un ami : c’est beaucoup mieux, de toute façon; fais-moi confiance.

Comment expliquerais-tu la devise jésuite Ad maiorem Dei gloriam à qui n’en aurait jamais entendu parler?
Puisse notre amour croissant pour le monde et les gens reconnaître les dons de Dieu. Regardons en arrière pour discerner et célébrer le travail de Dieu en nous, autour de nous, et surtout à travers nous, pour plus d’amour; et regardons vers l’avant, vers aujourd’hui et demain, pour reconnaître la prochaine invitation de Dieu à aimer le monde d’un amour toujours plus créatif. Acceptons le fait que seuls, nous sommes petits et que, même ensemble, nous sommes petits, mais que nous partageons et canalisons le plus grand amour imaginable quand nous osons dire oui aux petites invitations de Dieu.

Découvre les ordinands de 2021

Thomas A. Bambrick, SJ
Midwest des États-Unis
Xavier Benavides, SJ
Ouest des États-Unis
Jeffrey R. Dorr, SJ
Midwest des États-Unis
Jean Francky Guerrier, SJ
Canada
Garrett Gundlach, SJ
Midwest des États-Unis
Daniel N. Gustafson, SJ
Est des États-Unis
John W. Guyol, SJ
Ouest des États-Unis
Louie Hotop, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Bobby Karle, SJ
Midwest des États-Unis
Christopher J. Kellerman, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jack M. Krouse, SJ
Ouest des États-Unis
Adam J. Lalonde, SJ
Canada
Michael J. Lamanna, SJ
Est des États-Unis
Aaron B. Malnick, SJ
Midwest des États-Unis
Brad Mills, SJ
Ouest des États-Unis
Daniel Mora, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Martin Huynh Ngo, SJ
Ouest des États-Unis
Hung Nguyen, SJ
Midwest des États-Unis
James R. Page, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Gerard Myriam Paul, SJ
Canada
Zachariah F. Presutti, SJ
Est des États-Unis
Trevor J.B. Rainwater, SJ
Midwest des États-Unis
Brian A. Strassburger, SJ
Centre et Sud des États-Unis
Jeff Sullivan, SJ
Midwest des États-Unis
William C. Woody, SJ
Est des États-Unis
Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer